Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Bonne chère

    Partez à la découverte de la langue française : ses curiosités, son actualité et ses accents grâce à Merci Professeur !. Dans cette chronique, le professeur Bernard Cerquiglini va parler de bonne chère.

    Transcription

    Parmi les nombreux mots qu'utilisait l'ancien français pour désigner la partie antérieure de la tête, un des plus courants était le mot "chiaire", devenu "chair". Issu du bas latin "cara", lui-même emprunté au grec "cara", la tête, il signifiait le visage. A partir du XVIème siècle, on ne le rencontre plus guère que dans l'expression : "faire bonne ou mauvaise chiaire", c'est-à-dire faire bon ou mauvais visage à quelqu'un. En d'autres termes, lui faire bon ou mauvais accueil. Mais quand vous acc (...)

    Parmi les nombreux mots qu'utilisait l'ancien français pour désigner la partie antérieure de la tête, un des plus courants était le mot "chiaire", devenu "chair". Issu du bas latin "cara", lui-même emprunté au grec "cara", la tête, il signifiait le visage. A partir du XVIème siècle, on ne le rencontre plus guère que dans l'expression : "faire bonne ou mauvaise chiaire", c'est-à-dire faire bon ou mauvais visage à quelqu'un. En d'autres termes, lui faire bon ou mauvais accueil. Mais quand vous accueillez convenablement une personne, vous commencez par la bien nourrir. De l'idée d'accueil, on est donc passé à celle du repas qui le traduit, et puis à celle du repas en général. "Faire bonne chère" aujourd'hui, signifie bien manger. Dans cette expression, le mot chère, on le voit, n'a aucun rapport avec l'adjectif cher, de cher ami, mais aucun rapport non plus avec la chair, la viande, que l'on peut éventuellement consommer au cours du repas. Mais il est évident que l'homonymie avec la chair a surdéterminé l'évolution du sens. Toujours est-il que "faire bonne chère" signifie, d'abord faire bon accueil, et ensuite faire un bon repas, et même si vous êtes végétarien.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:38
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics