Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Amour et concupiscence

    Vous vous interrogez sur les usages des mots amour et concupiscence ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !



    Transcription

    On a demandé récemment à un millier d’adultes francophones, quel était pour eux le plus beau mot de la langue française. La réponse qui arrive en tête massivement est le mot "amour". Certes, le mot est, si j’ose dire, fort bien fait, et d’autant plus remarquable qu’il provient de l’occitan, comme tous les mots en "our". Pensez à troubadour. L’ancien français lui disait "ameur". Le linguiste reste, cependant, un peu sur sa faim, car cette réponse, à l’évidence, confond le mot et la chose. Quand o (...)

    On a demandé récemment à un millier d’adultes francophones, quel était pour eux le plus beau mot de la langue française. La réponse qui arrive en tête massivement est le mot "amour". Certes, le mot est, si j’ose dire, fort bien fait, et d’autant plus remarquable qu’il provient de l’occitan, comme tous les mots en "our". Pensez à troubadour. L’ancien français lui disait "ameur". Le linguiste reste, cependant, un peu sur sa faim, car cette réponse, à l’évidence, confond le mot et la chose. Quand on pose la même question aux enfants des écoles, ils répondent presque tous "maman". Je me suis intéressé à des réponses isolées. Dulcinée, pas mal. Ornithorynque, pas mal du tout. Et même coléoptère, qui sonne très bien. Quelqu’un a répondu concupiscence. Un plaisantin sans doute, mais qui ignorait la façon dont Jacques PRÉVERT décompose ce mot dans un de ses poèmes, ce mot qu’il trouve très beau. Il le montre. Conque, le coquillage marin ; huppe, le beau plumage de l’oiseau ; Ys, la cité bretonne engloutie ; Hans, le marin des légendes germaniques. Conque, huppe, ys, Hans : concupiscence. Vous n’aviez pas, je crois, découpé ce mot autrement ?

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:45
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics