Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Ambassadrice

    Vous vous interrogez sur la différence entre neutre et générique ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Il n’est pas de neutre en français, seulement du masculin et du féminin. Et malheureusement pendant longtemps, certaines hautes fonctions étaient réservées aux hommes : ambassadeur, préfet, colonel. On avait alors ce que j’appellerais un emploi conjugal du féminin, pour désigner l’épouse de l’éminent personnage. L’ambassadrice était la femme de l’ambassadeur, la préfète, la compagne du préfet, et la colonelle, comme chez Offenbach, la veuve du colonel. Quand les femmes ont eu enfin accès à ces f (...)

    Il n’est pas de neutre en français, seulement du masculin et du féminin. Et malheureusement pendant longtemps, certaines hautes fonctions étaient réservées aux hommes : ambassadeur, préfet, colonel. On avait alors ce que j’appellerais un emploi conjugal du féminin, pour désigner l’épouse de l’éminent personnage. L’ambassadrice était la femme de l’ambassadeur, la préfète, la compagne du préfet, et la colonelle, comme chez Offenbach, la veuve du colonel. Quand les femmes ont eu enfin accès à ces fonctions, pour montrer qu’elles les exerçaient pleinement, elles se sont saisies de ce qui les désignait traditionnellement, à savoir le masculin. Elles se sont fait appeler, Madame l’Ambassadeur, Madame le Préfet, Madame le Colonel. Emploi récent, contrairement à ce que disent les puristes. Grammaticalement scabreux, Madame le. Minoritaire, on n’a jamais dit Madame le boulanger. Temporaire et destiné à être remplacé. De fait, au Québec, en Belgique, en Suisse, en France maintenant, des femmes ont décidé de féminiser ces quelques hautes fonctions et d’unifier la langue. L’usage est donc en train de changer. Ambassadrice signifie encore pour quelques-uns, épouse de l’Ambassadeur, mais pour beaucoup, femme chargée d’une ambassade. On entend encore Madame l’Ambassadeur, mais plus souvent, Madame l’Ambassadrice. Vous avez donc le choix, mais en ce qui me concerne, j’ai choisi.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:50
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics