Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Allô

    Et si vous en appreniez un peu plus sur l'expression allô avec le professeur Bernard Cerquiglini ? Regardez Merci professeur !, une chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents.

    Transcription

    Bonjour Professeur.

    Bonjour Marie.

    Voici un courriel des Pays-Bas dans lequel Véronique pose une drôle de question : pourquoi les Français disent "Allô" quand ils répondent au téléphone ? C’est vrai, ça, pourquoi ? Dites-nous vite, professeur.

    Marie, l’invention du téléphone a eu des conséquences linguistiques. Elle a contraint les langues à inventer des signaux pour maintenir la communication. Les linguistes les qualifient de phatiques du grec fatis, la (...)

    Bonjour Professeur.

    Bonjour Marie.

    Voici un courriel des Pays-Bas dans lequel Véronique pose une drôle de question : pourquoi les Français disent "Allô" quand ils répondent au téléphone ? C’est vrai, ça, pourquoi ? Dites-nous vite, professeur.

    Marie, l’invention du téléphone a eu des conséquences linguistiques. Elle a contraint les langues à inventer des signaux pour maintenir la communication. Les linguistes les qualifient de phatiques du grec fatis, la parole. Ainsi, les "hum hum hum" que vous émettez à intervalles réguliers pour faire croire à votre interlocuteur bavard que vous êtes attentif, il en fallait un pour établir la communication téléphonique. Il s’agit d’une pure convention, les Italiens disent "pronto", c’est-à-dire je suis prêt, les Espagnols disent "dígame", c’est-à-dire "parlez-moi". En France, les militaires par exemple se présentent : "Sergent-chef DUPONT, à qui ai-je l’honneur ?" Il en est de même des organismes : "Présidence de la République, j’écoute". La conversation téléphonique familière et privée commence par "Allô". Généralement d’ailleurs, on écrit allô avec un accent circonflexe pour le distinguer sans doute du prétexte d’origine grecque allo, qui signifie "autre", un allophone est quelqu’un qui parle une autre langue, et pas seulement au téléphone. Certains ont vu dans allô une déformation de l’impératif "allons" ; mais cette hypothèse ne tient pas, car allô est attesté à partir de 1880, époque où furent importés les premiers téléphones des Etats-Unis d’Amérique. Il s’agit donc à l’évidence d’un emprunt à l’interjection anglaise qui permet d’interpeller en saluant, "hello, hello" ; allô ! Allô, allô ! Convenez, chère Véronique, que cela manque d’originalité, pourquoi ne pas innover en ce domaine ? "Bonjour", "bien", "j’ai l’honneur et le privilège d’être en mesure de vous écouter", on peut varier à l’infini. Et si vous ne voulez pas être dérangé par le téléphone, je vous suggère "bonjour, ceci est un répondeur téléphonique, laissez votre message, bip".

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:02:21
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics