Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Affaire

    Et si vous en appreniez un peu plus sur le mot affaire avec le professeur Bernard Cerquiglini ? Regardez "Merci professeur !", une chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents.

    Transcription

    Bonjour professeur.

    Bonjour Marie.

    Voici un message qui va faire votre affaire. C'est Irma de Finlande qui vous l'envoie. Apparemment, elle enseigne le français à des élèves qui ont du mal à saisir la différence entre le mot anglais affair et le mot français affaire, elle se demande comment leur faire comprendre la diversité de ce mot. Quelle affaire ! dites-nous professeur.

    En effet Marie, expliquer ce mot, c'est toute une affaire, car le sémantisme en (...)

    Bonjour professeur.

    Bonjour Marie.

    Voici un message qui va faire votre affaire. C'est Irma de Finlande qui vous l'envoie. Apparemment, elle enseigne le français à des élèves qui ont du mal à saisir la différence entre le mot anglais affair et le mot français affaire, elle se demande comment leur faire comprendre la diversité de ce mot. Quelle affaire ! dites-nous professeur.

    En effet Marie, expliquer ce mot, c'est toute une affaire, car le sémantisme en est étonnamment vaste. Cela tient sans doute à l'étymologie, ce que l'on a à faire et ce que l'on doit faire en français, Marie, c'est d'abord l'amour. La signification sentimentale du mot affaire est attestée dès le Moyen Age, époque à laquelle le mot passe à l'anglais, lequel a gardé le sens. En anglais, "an affair", au singulier, c'est une liaison. Mais au risque de froisser l'orgueil francophone, je dirais que la valeur amoureuse du terme a pratiquement disparu au profit d'une diversité d'emplois que l'on peut classer du plus général au plus particulier. Abstraitement, l'affaire, c'est ce qui occupe ou concerne quelqu'un. "C'est son affaire", "j'en fais mon affaire", "c'est l'affaire d'une minute" et "avoir affaire à quelqu'un", c'est être en relation avec lui. Concrètement, une affaire désigne une action en cours. Elle peut être juridique, "l'affaire DREYFUS", politique, "une affaire d'Etat", "les affaires étrangères", ou commerciale, "il dirige une grosse affaire". Depuis le 18e siècle, affaires au pluriel désigne l'activité commerciale, "être dans les affaires", "un dîner d'affaires". Enfin, plus concrètement encore, affaires au pluriel désigne les objets habituels, "Je t'en prie, range tes affaires". Au total, affaires désigne à la fois les activités commerciales normales, et les choses un peu embrouillées, souvent obscures et pas toujours légales. Au milieu, allant de l'un à l'autre, l'affairiste.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:02:12
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics