Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Les Haut-Parleurs

    Femmes

    Par Léa au Liban


    A voix égales


    Le Liban a rejoint l'an dernier les pays qui ne permettent plus à un violeur d'échapper à la justice en se mariant avec sa victime. Comment la société civile a-t-elle réussi à venir à bout de cette loi archaïque ?


    Crédits :
    Réalisation : Léa Cremona
    Rédaction en chef : Hanane Guendil, Hélène Seingier
    Images : Elie Bou Nader
    Musique: Sahalé Djiin
    Motivational Hip Hop Beat
    Mashrou3 Leila Kalaam(she)
    Happy chill rap beat
     


    Transcription

    (sous-titré) Sous leur voile en tulle, elles souffrent le martyre.

    Et oui, il y a moins de deux ans, au Liban, un violeur pouvait échapper à la prison s'il épousait sa victime. C'était une loi complètement rétrograde et inhumaine. Mais grâce à la société civile, cela a changé. Et c'est une grande victoire pour les femmes libanaises. Je me présente, Léa, du Liban, et je vais vous raconter comment des hommes et des femmes ont lutté pour venir à bout de la loi 522.

    Les L (...)

    (sous-titré) Sous leur voile en tulle, elles souffrent le martyre.

    Et oui, il y a moins de deux ans, au Liban, un violeur pouvait échapper à la prison s'il épousait sa victime. C'était une loi complètement rétrograde et inhumaine. Mais grâce à la société civile, cela a changé. Et c'est une grande victoire pour les femmes libanaises. Je me présente, Léa, du Liban, et je vais vous raconter comment des hommes et des femmes ont lutté pour venir à bout de la loi 522.

    Les Libanaises sont souvent vues comme plus libres que les femmes des autres pays du Moyen-Orient. Ce n'est pas faux, mais la situation reste très ambiguë. (sous-titré) En effet, les lois du pays datent de l'Empire ottoman et du mandat français. Elles ont donc plus de six siècles. L'article 522 qui protège le violeur, et soi-disant l'honneur de la victime, fait partie de ces lois archaïques. (sous-titré) Pour la victime, la violence du mariage forcé s'ajoutait à l'horreur du viol et à son avilissement. La vie de la femme n'était pas considérée comme sienne, avec des conséquences désastreuses au plan physique et émotionnel. Au Liban, campagne choc de l'ONG ABBAD.  Je les ai pendues parce que ce genre de loi réduit la femme à être simplement vidée de son essence.  En décembre 2016, des femmes ensanglantées, voilées de blanc, se sont rassemblées devant le Parlement dans une campagne choc, avec pour slogan "La Robe blanche n'efface pas un viol". Les choses ont enfin changé grâce à des associations activistes très engagées, dont ABAAD. La semaine suivante, les députés ont abrogé la loi. Et depuis, les violeurs au Liban ne peuvent plus échapper à la justice. (sous-titré) Les défenseurs des droits de la femme espèrent profiter de cette vague pour que la loi punisse d'autres pratiques archaïques, comme le viol conjugal ou le mariage forcé chez les mineurs et le crime d'honneur. Il y a encore beaucoup à faire, mais nous gardons espoir, car le combat est déjà lancé. Et chez vous, est-ce que les femmes se lèvent pour défendre leurs droits ? Est-ce que les lois sexistes sont en train de disparaître ? Racontez dans les commentaires. Et surtout, n'hésitez pas à regarder d'autres vidéos des Haut-Parleurs.

    Voir plusmoins
    Publié le 09 oct. 2018
    00:04:23
    Disponible jusqu'au : 18 oct. 2020
    Tous publics
    Tous publics