Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Les Haut-Parleurs

    Femmes

    Par Hasmik en Arménie


    A voix égales


    À l'école d'informatique Tumo à Erevan, il y a presque autant de filles que de garçons, ce qui est très rare dans le monde l'informatique. Hasmik en est fière et s'est demandé comment cette école en est arrivée là.


    Crédits :
    Réalisation : Hasmik Arakelyan
    Rédaction en chef : Hanane Guendil, Hélène Seingier
    Image : Artak Gevorgyan, Hovhannes Qyoseyan
    Montage : Armen Yeghiazaryan
    Avec l'aide de la TV Publique d'Arménie
     


    Transcription

    Bonjour. Je suis Hasmik Arakelyan, en Arménie. Je suis devant l'école des technologies (Tumo) à Erevan. Je vais vous surprendre. Parmi les élèves, il y a presque autant de filles que de garçons. C'est vraiment rare dans le monde de l'informatique. Je suis très fière de cela et j'ai voulu savoir comment cette école est arrivée à ce résultat. Tumo a ouvert ses portes en l'an 2011. Dès le début, On avait beaucoup d'inscriptions de filles avec l'accord de leurs parents. L'Arménie, à l'époque, avait (...)

    Bonjour. Je suis Hasmik Arakelyan, en Arménie. Je suis devant l'école des technologies (Tumo) à Erevan. Je vais vous surprendre. Parmi les élèves, il y a presque autant de filles que de garçons. C'est vraiment rare dans le monde de l'informatique. Je suis très fière de cela et j'ai voulu savoir comment cette école est arrivée à ce résultat. Tumo a ouvert ses portes en l'an 2011. Dès le début, On avait beaucoup d'inscriptions de filles avec l'accord de leurs parents. L'Arménie, à l'époque, avait soif de nouvelles technologies. Je pense aussi que c'est le design des lieux, les meubles qui bougent, les couleurs, tout ça l'a rendu vraiment attractif par tout le monde, y compris des filles. Et après, c'est l'attitude des professeurs qui a créé l'égalité. Chouchanne est une des premières élèves de Tumo. (langue étrangère) Ici, les professeurs ne font pas attention à l'âge ou au sexe, même pour enseigner le codage informatique ou l'animation. Naré adore cette ambiance. Il y a même des cours de sport pour montrer aux filles qu'elles sont capables de tout. (langue étrangère) La philosophie générale de cette école est l'égalité totale entre les élèves. La directrice est la plus grande avocate de cette idée. (sous titrage) Voilà, c'est la liberté, l'égalité et le désir qui sont les moteurs pour attirer beaucoup d'étudiantes. Chouchanne et Naré conseillent, à toutes les jeunes filles, d'être têtues et de ne pas avoir peur pour construire leur avenir dans les nouvelles technologies. 

    (langue étrangère) En Arménie, on est fier d'avoir des programmatrices informatiques, des codeuses, des créatrices graphiques. Savez-vous que toutes ces professions existaient au féminin ? Et chez vous, est-ce que les métiers technologiques sont ouverts aux femmes ? Racontez dans les commentaires et allez voir d'autres vidéos des Haut-parleurs. 

    Voir plusmoins
    Publié le 09 oct. 2018
    00:04:56
    Disponible jusqu'au : 18 oct. 2020
    Tous publics
    Tous publics