Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • A voix égales

    Cameroun : trop mince pour être belle !


    Par Mayline au Cameroun

    #Femmes

    Au Cameroun, les filles rondes sont courtisées, les minces sont discriminées. On critique leur silhouette fine, on les incite à grossir : exactement l'inverse de ce qui se passe en Occident ! Mayline a rencontré des jeunes femmes - et des jeunes hommes - qui racontent cet amour des rondeurs.

    Crédits :
    Ecriture et réalisation : Mayline Meynard

    Rédaction en chef : Hélène Seingier

    Archives : Adala-News.fr, Canoe.ca, Terrasanta.net, Instagram : Estelle_eteme, Manucci_parisiana, oumoul_sali

    Musique : Dreams


    Transcription

    (sous titré) Bonour. Moi, c'est Méline.

    Je vous présente Sylvie, Estelle et Manuela. Elles ont 23 ans. Toutes les semaines, elles se retrouvent dans un studio pour une séance photo. Pulpeuses et bien en chair, elles n'ont pas peur de mettre en avant leur physique, au contraire. Accros aux réseaux sociaux, elles postent, au moins une fois par jour, une photo sur leur compte Instagram, et les followers adorent. Mais parfois, elles sont cataloguées comme objets sexuels par certains ga (...)

    (sous titré) Bonour. Moi, c'est Méline.

    Je vous présente Sylvie, Estelle et Manuela. Elles ont 23 ans. Toutes les semaines, elles se retrouvent dans un studio pour une séance photo. Pulpeuses et bien en chair, elles n'ont pas peur de mettre en avant leur physique, au contraire. Accros aux réseaux sociaux, elles postent, au moins une fois par jour, une photo sur leur compte Instagram, et les followers adorent. Mais parfois, elles sont cataloguées comme objets sexuels par certains garçons et même d'autres filles.

    J'avais commencé à mettre des vêtements près du corps pour assumer ce que Dieu m'avait donné et que je n'avais pas demandé parce que beaucoup (inaudible). J'ai une amie qui me disait : "Avec tes fesses, tu sais ce que je ferais ?". Je lui ai dit : "Tu feras quoi ? Tu vas juste t'asseoir dessus. Viens un peu que je te prête mes fesses et voir ce que tu vas faire avec". Les clichés, c'est qu'on doit être comme des filles qui vendent leur corps.

    Tu as des gars bien friqués qui te cherchent juste pour du sexe. Ils vont te miroiter des trucs comme quoi je t'aime, tu es la femme de ma vie. Mais en fait, c'est parce qu'ils aimeraient te présenter à leurs amis comme un trophée, genre je me tape Nicki Minaj.

    Les femmes rondes sont convoitées par les hommes et les femmes minces sont discriminées. C'est le schéma inverse des femmes rondes en Europe. Julie Cheugue, Miss Cameroun 2014, en a d'ailleurs fait les frais à peine quelques jours après son élection. Des internautes, et même un journaliste, n'ont pas hésité à l'attaquer sur son physique et sa minceur. Des remarques désobligeantes à cause d'une taille filiforme, c'est aussi le quotidien de nombreuses filles au Cameroun comme Oumou. Elle m'a invitée à sa séance shopping dans ce magasin tendance de la ville où elle a du mal à trouver du XS, et même du S. Après 40 minutes de repérage et d'essayage, seule une robe lui va. Elle est bien dans sa peau, mais toutes les filles maigres ne le vivent pas aussi bien.

    En sixième, je crois, on m'a donné un surnom. On m'appelait baguette de choco chaud, ce que je trouvais drôle. Du moins, ça ne m'atteignait. Elle, on l'appelait (inaudible), elle était un peu plus fine que moi. Ça l'énervait tellement que des fois, elle pleurait parce qu'on l'appelait comme ça. Je me dis que maintenant, pour elle, ça va parce qu'elle a pris un peu de poids. J"ai des amis qui prennent des vitamines parce que pour elles, être belle, c'est être plus en chair.

    Et oui, ici, au Cameroun, les filles se donnent des conseils entre elles pour grossir. Au Kenya, les filles vont jusqu'à ajouter des coques dans leurs sous-vêtements pour rehausser leurs fesses. Et les Camerounais dans tout ça, qu'est-ce qu'ils en pensent ? J'ai montré à Stéphane et Gaëtan, deux amis graphistes de 27 ans, les comptes Instagram de Manuela et Oumou, afin d'avoir leurs réactions. Bon, je vous préviens, ce sont des mecs qui parlent de filles. Ne vous attendez pas à de la poésie.

    C'est une fille avec des formes. Je ne sais pas si c'est camerounais, mais en général, les Noirs, on aime tout ce qui est…

    Voluptueux.

    Voluptueux, si on peut dire ça comme ça. Pour moi, la femme africaine, c'est la femme comme la guitare. C'est tout ce que je dirai de la femme africaine. Il ne faut pas qu'il y ait toute une communauté de filles minces qui viennent nous agresser parce que voilà, mais la femme africaine est connue pour ses formes. Nos mamans, nos tantes, sont toutes rondes. Je pense que la femme africaine, sa définition viendrait plus par là.

    Au final, les critères de beauté varient d'un pays à l'autre. Au Japon, par exemple, avoir un corps idéal, c'est être ultra-maigre, avoir des oreilles décollées et des dents qui se chevauchent, pour garder ce petit côté enfantin. Au Brésil, les filles se font des injections aux fesses pour les gonfler. En Iran, faire une chirurgie du nez est carrément tendance. Conclusion, c'est plus facile d'être soi-même. Alors, les filles, arrêtez de complexer. Les critères de beauté sont complètement absurdes. Si vous avez aimé cette vidéo, partagez-la et allez voir d'autres vidéos sur les haut-parleurs.

    Voir plusmoins
    Publié le 06 févr. 2019
    00:04:32
    Disponible jusqu'au : 18 oct. 2020
    Tous publics
    Tous publics