Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • L'invité

    Françoise Nyssen, Paul de Sinety

    Invités : Françoise Nyssen, Paul de Sinety, respectivement ministre française de la Culture et commissaire général de la France invitée d´honneur de la Foire du livre de Francfort.

    Le point sur les enjeux de la Foire du livre de Francfort, la plus grande foire du livre du monde (en partenariat avec TV5MONDE) et une visite du pavillon France qui accueille des centaines d´auteurs français.

    Présentation : Patrick Simonin. Depuis la Foire du livre de Francfort.


    Transcription

    La France, invitée d'honneur de la Foire Internationale du Livre de Francfort. En ce moment, derrière moi, la ministre française de la Culture, Françoise Nyssen fait un discours, très attendu par tous les auteurs. Ils sont des centaines d'auteurs français qui sont venus ici. On va retrouver dans quelques instants la ministre française pour nous donner quelques mots sur l'importance de ce rendez-vous un peu historique. Et puis tout de suite après, avec Paul de Sinety, le patron du Pavillon France (...)

    La France, invitée d'honneur de la Foire Internationale du Livre de Francfort. En ce moment, derrière moi, la ministre française de la Culture, Françoise Nyssen fait un discours, très attendu par tous les auteurs. Ils sont des centaines d'auteurs français qui sont venus ici. On va retrouver dans quelques instants la ministre française pour nous donner quelques mots sur l'importance de ce rendez-vous un peu historique. Et puis tout de suite après, avec Paul de Sinety, le patron du Pavillon France ici, on ira faire une balade à l'intérieur de ce pavillon qui accueille donc la France. À tout de suite.

    Bonjour Madame la Ministre. Ici, à la Foire du Livre de Francfort, pour refonder l'Europe de la culture avec les ministres européens de la Culture qui sont venus à votre invitation, ici.

    Alors, je ne devrai pas dire refonder, parce que, la vie est une continuation et c’est un continuum, et donc, reprendre, peut-être, reprendre l'Europe de la Culture, comme l'appelait, de tous ses vœux, Jean MONNET, et la refonder pas à pas, par petits pas. Et donc hier, à l'ouverture avec le l'extraordinaire introduction littéraire de Wajdi MOUAWAD, qui a fait un texte qui montrait l'importance de la langue. Nos deux grands… nos responsables, enfin, Emmanuel MACRON et Angela MERKEL, qui ont continué sur l'importance de l'Europe de la Culture, que la culture allait refonder cette Europe. Aujourd'hui, dans un continuum parfait, j’ai souhaité rassembler des ministres européens de la culture pour partager là les choses très concrètes qui sont : défendre la faveur de l'évolution des usages, l'Europe des créateurs, c'est-à-dire défendre le partage de la valeur, ce qui est une des choses fondamentales avec les principes de territorialité, avec les principes de droits d'auteurs, tous les principes… Excusez-moi, la journée était extrêmement dense. On a commencé avec la remise du prix des 5 continents. Là, on vient de remettre le prix Franz HESSEL.

    C’est ça qui est extraordinaire.

    Et là, on va clôturer la foire. Donc, j’ai l'impression de parler de tout, mais ce que je peux vous assurer, c’est cette détermination et cette envie qu’on a de protéger, porter et se dire qu'on va s'enrichir de l'échange entre ces pays. C’est ce qu'on a vu dans ce moment de partage avec les ministres européens. Parce que ma conviction, c'est que nous ne pourrons avancer que si nous sommes en complicité à travers des dialogues entre nous, un peu plus informels que les grandes commissions à Bruxelles et dans le dialogue.

    Oui, dans le dialogue, le 21 novembre, vous lancez un appel, Madame la Ministre ?

    Oui, et dès à présent, on va faire une déclaration commune de ce que nous avons dit aujourd'hui.

    Oui.

    Mais, je crois que je dois vous quitter là maintenant, parce que je dois intervenir sur la scène ici présente.

    Merci beaucoup Madame la Ministre.

    Paul de Sinety, c'est vraiment un grand événement de se retrouver ici, 30 ans après presque. La France, invitée d'honneur de cette foire de Francfort.

    Oui. 28 ans plus exactement. C'était quelques semaines avant la chute du mur de Berlin que la France était le pays invité d'honneur à la Foire du Livre de Francfort, qui est le lieu mondial de l'édition. Chaque année, plus de 280 000 personnes, professionnels, se retrouvent pour échanger et négocier sur des contrats de cession.

    C’est ça. Ici, on est dans le pavillon France. Vous l'avez voulu comment ce pavillon, en fait ?

    Eh bien, vous vous rappelez 1989, quelques semaines avant la chute du mur, il s’est passé beaucoup de choses, en presque 30 ans.

    Oui.

    Il s’est passé beaucoup de choses. L'arrivée du numérique, les nouveaux livres, les nouvelles formes de livres. Là par exemple, on est sur l'espace jeunesse et on voit des livres à manipuler, des pop-up pour les enfants. Il s'est passé aussi l'ouverture incroyable à la francophonie, à la langue française, une conscience que cette langue française, elle était partagée sur les 5 continents et qu’il y avait des auteurs qui d'Afrique, d'Amérique, d'Asie, écrivaient en français. Qu'est-ce que ça signifie aujourd'hui ? Eh bien voilà, en fait, vous avez tous ces nouveaux messages à partir desquels on a voulu construire cette invitation. Le numérique avec une dimension importante autour des nouvelles expériences à réaliser pour les lecteurs à travers les produits du transmédia. La langue française avec une invitation de 140, 150 écrivains de langue française qui…

    Parmi lesquels les plus grands, on peut le dire, véritablement.

    Jean-Marie Gustave LE CLEZIO, notre prix Nobel, Alain MABANCKOU, Yasmina KHADRA, Leila SLIMANI, Dany LAFFERIERE, mais aussi Michel HOUELLEBECQ, Yasmina REZA. Enfin, c'est une véritable diversité de la langue française qui est proposée à Francfort et qui est aussi appelée à faire prendre conscience à nos amis et partenaires allemands et des professionnels du monde entier que la langue française, elle n’est pas uniquement vécue et pratiquée dans la littérature en France, mais elle est dans le monde entier. Et ça, je pense que c'est un message d'ouverture et c'est très intéressant, et c’est très important.

    Ça veut dire aussi que cette littérature française, elle passionne dans le monde, elle passionne ici en Allemagne. On fait des traductions. Ces auteurs atteignent le public ici en Allemagne ?

    On a réalisé qu’il y a une attente incroyable de la part des partenaires et amis allemands sur ce qui s’écrit en français. La langue française est la deuxième langue la plus traduite…

    En allemand.

    Elle tient quand même une position qui n'est pas négligeable par rapport aux autres langues, comme la langue espagnole ou la langue italienne.

    Oui et ça veut dire aussi, c'est un message, on peut dire, européen ici qui est délivré évidemment. Le Président MACRON, la Chancelière MERKEL, qui inaugurent ce pavillon France.

    Mais, ce message européen, vous l'avez là. Vous voulez quand même jeter un coup d’œil ?

    Alors, allons-y ! Avec plaisir. Voilà, on arrive donc là ou Paul DE SINETY ?

    Alors, là nous sommes à ce qu'on appelle un atelier numérique. Là, vous avez devant vous, probablement, des futurs collègues journalistes, puisque vous êtes déjà de l'Office Franco-allemand pour la Jeunesse, des jeunes blogueurs et aussi des élèves, étudiants de l'École Estienne en arts graphiques, qui vont pendant une semaine réaliser des sujets, des reportages, alimenter les réseaux sociaux de ce qui aura eu lieu chaque jour sur le pavillon d'honneur avec toutes ces rencontres d’écrivains.

    Oui, ça veut dire qu'en fait, il y a un message ici. C'est que l'Europe va se faire par la culture, ou devrait se refonder par la culture, Paul DE SINETY ?

    Je qu'effectivement la conscience aujourd'hui est très forte en Allemagne, comme en France, après les moments compliqués, difficiles et douloureux qu’on a pu connaître en France, mais pas si simple, quand on voit les derniers résultats en République Fédérale d’Allemagne. Je pense qu'on a conscience aujourd'hui que l'Europe, ça ne se construit pas uniquement par des réglementations ou par l'économique. Ça se construit en favorisant les échanges, en développant les programmes culturels à l'attention des jeunes et la relation franco-allemande, elle est, évidemment, privilégiée, elle est au cœur de cette construction.

    Oui. Au-delà de ça, il y a la francophonie, plus généralement, et des valeurs. Là, vous parlez, évidemment, de ces valeurs de tolérance, d'ouverture, de partage, de dialogue, qui sont au cœur finalement de cet engagement, ici, non ?

    C'est intéressant également, non seulement d'évoquer le dialogue et la dynamique des échanges franco-allemands incarnés par des jeunes, mais c'est aussi important de montrer aujourd'hui que la langue française, elle est incroyablement vivante, incarnée et mondiale.

    Oui, c’est ça le message. La foire Internationale du Livre, c'est le plus grand événement du monde en matière de littérature et d’édition. Merci. TV5 Monde est là, avec vous. Merci, Paul DE SINETY.

    Merci.

    Voir plusmoins
    00:08:15
    Tous publics
    Tous publics