Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • L'invité

    Debbie Lynch-White, François Bouvier

    Invités : Debbie Lynch-White, François Bouvier.

    Avant Céline Dion, il y a eu la Bolduc, véritable mythe de la chanson québécoise du début du XXe siècle. Son histoire est portée à l'écran par François Bouvier, avec dans le rôle principal la comédienne Debbie Lynch-White. « La Bolduc », événement cinéma québécois, est l'occasion de mettre en lumière une femme du peuple qui a lancé avant l'heure le combat féministe.

    Présentation : Patrick Simonin. Depuis le Festival du film francophone d'Angoulême.


    Transcription

    "La Bolduc". la Bolduc est une star du Québec et s'est vu à l'écran. Des béni oui oui qui a interprété ce personnage mythique de l'histoire du Québec film dirigé par François Bouvier au Festival du Film Francophone d'Angoulême avec un ciné concert.

    Vous avez chanté La Bolduc. Oui tout à fait. Quelle belle soirée quelle histoire extraordinaire. Les chansons de La Bolduc c'est pourquoi ça reste coincé c'est tellement important c'était quoi au début du siècle.

    Oui oui ou (...)

    "La Bolduc". la Bolduc est une star du Québec et s'est vu à l'écran. Des béni oui oui qui a interprété ce personnage mythique de l'histoire du Québec film dirigé par François Bouvier au Festival du Film Francophone d'Angoulême avec un ciné concert.

    Vous avez chanté La Bolduc. Oui tout à fait. Quelle belle soirée quelle histoire extraordinaire. Les chansons de La Bolduc c'est pourquoi ça reste coincé c'est tellement important c'était quoi au début du siècle.

    Oui oui oui dès les années 30. Puis parce que je pense que c'est universel parce qu'elle parlait du peuple et parlait de sa réalité de ce qu'elle connaissait et c'était très accessible. Donc ça ça rejoint et ça va jouer encore aujourd'hui.

    Elle était perdue 896 elle est morte en 1941. Mme Bolduc qui va devenir chanteuse un peu à la manière de Piaf et oui elle vient du peuple.

    Oui mais vous savez c'est une dame qui venait d'un milieu très modeste ce qui était particulier quand on dit que j'étais devenue chanteuse. C'était la première. Auteure et interprète auteur compositeur interprète de la chanson québécoise parce que auparavant une chanson au Québec celle qu'on entendait à la radio c'était la chanson française comme au théâtre c'était le théâtre français qui était joué et elle était devenue avec la langue québécoise à composer ses chansons dans une langue savoureuse et ouvrir à une langue où la langue des gens représentait beaucoup. Regardez la bande annonce de ce film La Bolduc jamais une femme n'avait osé prendre la parole en public comme elle le fait maison. Va. Matin mais toi.

    Des choix. Vous êtes la Bolduc vous incarnez d'une façon très belle Renée à l'écran.

    Oh merci. Oui je l'ai dès le début je la sentais pas très loin de moi. Je faisais beaucoup penser aux femmes de ma famille à mes tantes ma grand mère qui viennent du Nouveau-Brunswick n'est pas très loin de la Gaspésie. Il y a cette énergie là de la bonne vivante la femme généreuse fonceuse qui ne se laisse pas marcher sur les pieds mais qui a quand même une sensibilité à la vulnérabilité. Puis dès le début aussi dans le travail ça a été très clair en partant du scénario en partant de ce que François voulait faire que ce n'était pas une limitation qu'on souhaitait faire. C'était vraiment notre interprétation de l'histoire de cette femme là. Donc. Avec tout ce que j'ai appris ce réel au cours de mes recherches et la lecture de scénario et la vision de François Barnes cette femme attachante et très représentative des valeurs québécoises ça mérite.

    Bravo monsieur Bolduc qui d'ailleurs la domine parce qu'à l'époque elle n'a pas l'accès à l'argent.

    à l'époque on est dans les années 30 les femmes n'avaient même pas le droit de vote. à l'époque les femmes n'avaient pas droit d'acheter sans l'autorisation de la vie n'a pas de compte en banque ne pas se laisser faire. Mme Bolduc a fait un peu l'émancipation féminine. Mais elle le faisait aussi par nécessité parce que ses enfants mouraient de faim littéralement a eu 13 grossesses. Cette dame puis elle a gardé 4 9 9 alors par nécessité elle a commencé à chanter et elle est devenue malgré elle la première Boutin.

    Comme je dis mais aussi il est devenu féminin sans le savoir et sans le vouloir et c'est ça qui est exceptionnel dans son parcours incroyable parce qu'elle vient d'un milieu très populaire elle fait tout à la maison elle fait le ménage elle fait la cuisine et en même temps elle chante avec cet harmonica elle vient et elle se fait enregistrer des maisons de disques.

    C'est ce qui est intéressant je trouve ce personnage là et là où règnent sans conflit syndicats discothèque musique elle prend les valeurs de l'époque elle y croit que la femme reste au foyer qu'elle va travailler même qu'elle va jusqu'à empêcher sa fille de s'émanciper un peu à cause car elle se range dans ses valeurs. Mais elle a fait tout le contraire toute sa vie.

    Par ses actions. Elle était très à l'aise. Oui elle est incroyable Madame Bolduc. C'est ce qui fait qu'au fond elle incarne quoi aujourd'hui pour le Québec. Elle incarne et était comme dans les livres les femmes qui au début de l'histoire du Québec des femmes qui ont pris.

    La parole ont osé prendre la parole. Mais en même temps pour continuer de développer en toute éthique des indications que je donnais à débit sur lequel on s'est entendu c'était l'histoire d'une mère de famille et d'une épouse qui devenue chanteuse et on ne raconte pas l'histoire d'une chanteuse qui était mère et épouse.

    Partant de là on a proposé le personnage qui est celui qui est touchante notamment sur sa vie la maladie les difficultés d'accidents de la route et au fond elle chante encore elle chante toujours le choix elle chante des chansons truculente.

    Oui elle chante elle chante sa réalité elle chante parfois avec beaucoup beaucoup d'humour. Elle avait quand même le sens du punch parfois beaucoup de sensibilité des fois un peu plus de rage même de hargne t elle a des chansons qui ont été bannis ou est ce qu'elle une chanson qui s'appelle J'ai un bouton sur le bout de la langue qui m'empêche de m'empêcher de lutter.

    Oui ça n'est pas la même chose. On sait ce que ça veut dire ici chez nous. Pas la même chose. C'était une voix Cali. C'est une improvisation. Une improvisation vocale. Est ce qu'on peut faire un petit tour sur cette chanson là bas débit. Oui dum Death Daddy en tête ont tenté de la méthode dite top down. Buccal mais.

    Pas les paroles qui disaient Il ne faut pas il ne faut pas se laisser. ça va venir ça va venir mais il ne faut pas se décoiffer.

    C'est la chanson pour tout le Québec je dirais c'est un hymne au courage c'est vraiment être disait au peuple en pleine crise économique il faut continuer il ne faut pas se décourager.

    On se tait alors en chanson en chanson c'est encore mieux débile mes amis.

    Je vous assure que le temps est bien. Il ne faut pas se décourager ça va bien commencer de l'ouvrage et va en avoir pour tout le monde cet hiver. Il faut bien donner le temps au nouveau gouvernement. ça va ramener un peu. De courage.

    Ne pas continue a t elle entamé lundi.

    C'est incroyable parce que là il y a un album qui sort des chansons de La Baule oui oui par des billets qui revenaient fidèlement. Au fond c'est ça qui est merveilleux c'est de refaire connaître La Bolduc à tout le monde. Absolument. C'est un grand film romanesque d'époque les costumes on revoit le Québec ouais on voit tout ça vous êtes prêts à faire ça.

    Ah oui mais c'était quand même difficile parce que même quand on a tourné un peu de jus on a fait 25 jours dont on a tellement parlé des costumes. Cette anecdote assez assez cocasse quand on avait des costumes on avait fait on choisissait les figurants en fonction de la taille des costumes choisis avant les figurants.

    Elle est formidable.

    On vous remercie tous les deux la Bolduc présentée au Festival du Film Francophone d'Angoulême on va se quitter en écoutant La Bolduc être la voix de Madame Bolduc qui chante justement peut être les boutons sur la langue qui m'empêche de chanter.

    Voir plusmoins
    00:08:25
    Tous publics
    Tous publics