Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • L'invité

    Salvatore Adamo

    Invité : Salvatore Adamo.

    Salvatore Adamo revient avec un nouvel album « Si vous saviez », où il chante notre époque et ses souvenirs, de la Sicile à la Belgique.

    Présentation : Patrick Simonin.

    Transcription

    L'un des plus beaux répertoires de la chanson francophone. Un artiste qu'on aime tant, Salvatore ADAMO. À travers le monde, ses chansons ont traversé les époques. Et voici un nouvel album, cet album magnifique s'appelle "Si vous saviez", Salvatore ADAMO, on va en parler bien-sûr. Il y a un duo avec CAMILLE, parce que c'est tellement beau de dire : "Je t'aime" en chanson ?

    En chanson, c'est beaucoup plus facile que dans la réalité. Donc c'est vrai, j'ai beaucoup chanté "Je t'aime", (...)

    L'un des plus beaux répertoires de la chanson francophone. Un artiste qu'on aime tant, Salvatore ADAMO. À travers le monde, ses chansons ont traversé les époques. Et voici un nouvel album, cet album magnifique s'appelle "Si vous saviez", Salvatore ADAMO, on va en parler bien-sûr. Il y a un duo avec CAMILLE, parce que c'est tellement beau de dire : "Je t'aime" en chanson ?

    En chanson, c'est beaucoup plus facile que dans la réalité. Donc c'est vrai, j'ai beaucoup chanté "Je t'aime", mais dans la vie ce sont des mots dont j'ai l'impression qu'elles n'expriment pas tout à fait le sentiment divin que je voudrai transmettre.

    C'est de se dire au fond : "Dites je t'aime", faites ce cadeau comme une fleur, il faut le dire.

    Oui, profiter de l'intensité du mot au moment où on le dit les yeux dans les yeux. Bonjour Patrick !

    C'est un magnifique duo avec CAMILLE, regardez, Salvatore ADAMO.

    ♫ Salvatore ADAMO - Juste un je t'aime ♪

    C'est merveilleux, on dirait une chanson classique, c'est une chanson éternelle au fond.

    Je touche du bois, j'espère qu'elle va vivre, cette chanson.

    Pourquoi, finalement, "Juste un je t'aime", c'est tellement un cadeau merveilleux ?

    Parce qu'il y a des fois, nous le savons tous, où on devrait le dire, et puis il y a quelque chose qui nous retient, la pudeur ou je ne sais quoi ou peut être une espèce de distance qu'on veut prendre sans raison plausible. Voilà, moi, je suis d'un milieu latin où on se dit les choses, et pourtant, ce sont plus souvent mes parents qui me disaient à moi qu'ils m'aimaient, et la réponse restait toujours au bout de mes lèvres, je n'osais pas la sortir, et on le regrette après.

    Oui, c'est "je t'aime, ces mots qui font voler plus haut", ce que dit la chanson. On vous parle de CAMILLE, merveilleuse CAMILLE. On va voir les images de l'enregistrement de cette chanson. C'est une joie de vous retrouver en studio tous les deux.

    Pour moi, ça a été un immense cadeau qu'elle m'a fait parce que cette voix si pure là, au début, lui donne un côté céleste, je trouve, et ensuite ma voix rock qui vient s'ajouter à la sienne, ça crée une belle émotion. Elles auraient pu être incompatibles, les voix, et au contraire les extrêmes s'attirent, voilà.

    Oui, on peut dire et on doit dire en chanson finalement que le monde est beau, que le monde peut être encore plus beau, chanter l'espoir ?

    C'est une des missions que, personnellement, je m’attribue, c'est-à-dire, non pas aider, mais, enfin, essayer d'amener les gens dans un univers où les choses seront un peu moins difficiles qu'elles ne le sont sur notre terre, ouvrir des petites portes, leur donner des petites clés pour l'évasion.

    Il y a une chanson, c'est la première du disque qui dit : "Toi, le rebelle et tes 20 ans, tu me condamnes, tu ris des violons et de la larme qui coule sur mes adieux, tu ris de mes chansons en fait".

    C'était une toute petite mise au point par rapport au fait que je suis conscient d'être plus connu pour mes chansons fleur bleue, mais je voulais juste faire comprendre que je ne vis pas sur un nuage et que tout ce qui se passe sur la terre m'intéresse, que j'ai de l'empathie, de la curiosité, et des choses me choquent, et qu'elles doivent passer par une chanson. Et je ne pense pas avoir un seul album où il n'y a pas une chanson concernée qui parle du monde.

    Le petit souci dans cette chanson Salvatore "Je préfère chanter la chanson de l’espoir qui se réveil".

    Oui, plutôt que de plomber l'atmosphère en insistant sur le malheur. Je ne me permettrai pas d'évoquer le malheur s'il n'y a pas juste après la pirouette ou le tremplin pour aller vers quelque chose de meilleur.

    Ça s'appelle "Je te chanterai la chanson". Écoutez, juste comme ça, pour le plaisir. Extrait du nouvel album de Salvatore.

    ♫ Salatore ADAMO - Je te chanterai la chanson ♪

    "Donnez-nous un rêve et nous soulèverons le monde", dit une autre chanson, Salvatore. Le rêve.

    Le rêve, ça rejoint un peu ce qu'on venait de dire; c'est aussi un moteur, je pense que vivre sans rêve c'est un peu vivre éteint, et donc accrochez-vous à vos rêves, il y a plein de chansons qui le dit.

    C'est aussi le rêve de Nelson, évidemment MANDELA, le rêve de l'Abbé Pierre, le rêve de Sœur Teresa.

    Qui ont réussi à le réaliser et surtout à laisser derrière eux des gens qui le perpétuent.

    Il y a une chanson qui est dédiée à une journaliste que vous aimiez beaucoup, c'est Marie-Rose ARMESTO, Salvatore.

    Qui était une grande reporter qui m'avait accompagné avec l'UNICEF au Vietnam, à la frontière du Kosovo, en Afghanistan, et malheureusement, elle est partie il y a quelque temps.

    La chanson dit : "Elle est venue, elle a transformé ma vie, elle traversait les pays en guerre. Au-delà, finalement".

    Oui, c'est une chanson dans laquelle je rends hommage à la femme qui me fait relativiser mes propres soucis par rapport à ce qu'elle a vécu elle même où nous pouvons nous considérer comme privilégiés de n'avoir que des problèmes de ce genre-là, parce que nous avons visité des pays comme, à une époque, le Vietnam où l'affection entre parents et enfants était déjà un luxe. Les parents partaient à la rizière et les enfants se dispersaient dans la ville et parfois ne revenaient pas.

    Oui, "méfie-toi, il n’y a pas plus gentil que vous, Salvatore", ça on l'entend depuis toujours. Il n’y a pas plus gentil que vous.

    J'ai voulu me mettre en boîte justement, "Méfie-toi, il n'y a pas plus gentil que moi".

    Non, mais c'est vrai. Moi, je vous connais, il n'y a pas plus gentil que vous.

    Je pense que je suis un gentil en effet, qu'il est trop tard pour changer…

    Pour devenir méchant.

    Et je suis fier de cette image quand on me la cite avec bienveillance, mais il y'en a parfois où le gentil veut dire gentillet, et là je me sens…

    Oui, mais dans la chanson vous dites : " J'en ai brisé, des cœurs", vous n'êtes pas si gentil.

    Avec des fleurs et toujours de bonne foi.

    Avec des fleurs, et puis vous dites : "Je suis multiple, j'ai des disputes". Alors je ne sais pas si vous avez, on vous entend vous disputer, Salvatore.

    Non, j'ai des disciples.

    Ah, des disciples.

    "Qui font des tas de choses pour moi dont je ne réponds pas". Non, mais je joue un rôle, c'est un petit sketch que je joue.

    C'est le Salvatore, des filles du bord de mer, c'est Salvador de la gloire.

    Et j'aime bien l'espiègle (inaudible), depuis mon enfance je suis assez espiègle, même à l'école.

    Allez, méfions-nous.

    Méfiez-vous.

    Salvatore ADAMO. Merci Salvatore.

    Merci à vous Patrick. Merci.

    Voir plusmoins
    00:08:16
    Tous publics
    Tous publics