Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • L'invité

    Natalie Dessay

    Invitée : Natalie Dessay.

    La cantatrice Natalie Dessay poursuit sa collaboration avec Michel Legrand. Avec « Between yesterday and tomorrow », ils racontent la vie d'une femme, de sa naissance à sa mort, avec le lyrisme et le talent qui caractérisent ces deux immenses artistes.

    Présentation : Patrick Simonin.

    Transcription

    Elle a triomphé sur les plus grandes scènes du monde entier. Natalie DESSAY, c'est toujours un bonheur de vous accueillir Natalie.

    Merci.

    Avec encore une fois…Vous nous étonnez encore une fois, une expérience inattendue avec Michel LEGRAND. C'est une grande première ce spectacle.

    Oui, c'est un nouveau cycle de 14 chansons reliées entre elles par des interludes orchestraux. Donc, tout en anglais, les paroliers sont (Alain) et Marylène BERGMANN, les mêmes (...)

    Elle a triomphé sur les plus grandes scènes du monde entier. Natalie DESSAY, c'est toujours un bonheur de vous accueillir Natalie.

    Merci.

    Avec encore une fois…Vous nous étonnez encore une fois, une expérience inattendue avec Michel LEGRAND. C'est une grande première ce spectacle.

    Oui, c'est un nouveau cycle de 14 chansons reliées entre elles par des interludes orchestraux. Donc, tout en anglais, les paroliers sont (Alain) et Marylène BERGMANN, les mêmes que pour (Lientel). Le compositeur c'est Michel LEGRAND bien sûr. Et voilà, c'est la vie d'une femme, de sa naissance à sa mort, en passant par toutes les étapes de sa vie.

    Regardez, c'est magnifique.

    ♫ Natalie DESSAY - Between Yesterday and Tomorrow ♪

    On est emporté littéralement, Natalie. Emporté…

    Oui, cette mélodie, c'est complètement envoûtant. Moi, j'ai découvert cette chanson il y a déjà plusieurs années, avant même de savoir que j'enregistrerai le cycle. Et tout de suite, ça a été quelque chose qui m'a envoutée.

    Oui, ce qui est inimaginable, c'est qu'il a composé ça en 1973, Michel LEGRAND.

    Cette chanson-là, oui, oui. Oui, pour Barbra STREISAND à l’époque. Et puis, ce cycle n'était pas fini. Il était comme ça, resté en l'état, juste pour piano et voix. Et il l'a terminé pour moi, et il l'a orchestré et nous avons pu l'enregistrer l'année dernière à Londres.

    Oui, il faut dire que ça raconte l'histoire d'une femme, de la naissance à la mort.

    Oui, avec vraiment le moment où le bébé sort du ventre de sa mère jusqu'au moment où la très vieille femme, j'allais dire, pousse son dernier soupir.

    Oui, et là, il y a la jeunesse, il y a la joie, il y a la rencontre de l'amour.

    Oui, bien sûr, il y a le premier enfant, il y a la découverte probablement en tout cas de l'amour physique, le plaisir orgasmique je dirais même, donc c'est vraiment un truc hyper féministe.

    Oui, incroyable. Regardez la pochette, très belle. On voit cet enfant qui est vous; en fait, bon…

    Oui, qui est censée être moi.

    Qui est censé être vous, au fond.

    En fait, ce n'est pas moi, mais voilà. C'est pour dire que cette femme se regarde dans le miroir comme on regarde dans son passé, et voilà, et toutes les images de sa vie défilent.

    Oui, et vous chantez parfois l'enfance, l'enfant, la petite fille aussi, Natalie.

    Oui, c'est drôle, dans la même chanson je fais la voix de la mère donc qui chante une berceuse, et puis tout de suite après la voix de l'enfant qui lui répond qu'il a peur dans le noir, et donc il faut tout de suite changer de couleur et c'est très intéressant à faire. Je fais aussi la voix d'une adolescente. Alors, là, je n'ai pas voulu faire en anglais, mais qui fait un peu comme ça : "Oui, tu n'es pas dans ma vie, tu n'es pas dans ma tête, tu ne comprends rien".

    Et c'est drôle.

    C'est fabuleux. C'est "Entre hier et demain". Toutes les étapes de la vie, et au fond la musique emporte tout parce qu'on passe d'une musique baroque, une musique orchestrale, un pastiche de RODRIGO. Tout ça est enflammé.

    Oui, c'est-à-dire que Michel LEGRAND, qui va bientôt avoir 86 ans ce mois-ci, au mois de février, 24 février exactement, est à l'apogée de son art, je trouve. C'est-à-dire qu'il a à la fois intégré toute la musique du passé et il s'exprime lui-même tel qu'il est au plus profond de son âme. C'est-à-dire qu'il n'y a rien qui l'arrête. Il peut rendre un hommage à STRAVINSKY, ou à RAVEL, ou à RODRIGO, et en même temps être parfaitement et complètement lui-même. Ça, je trouve ça hyper fort.

    C'est merveilleux. Allez, rien que pour le plaisir regardez encore un extrait de cette chanson.

    ♫ Natalie DESSAY - Between Yesterday and Tomorrow ♪

    Qu'est-ce qu'on est impatient pour les 29 et 30 mars sur la grande scène du Théâtre des Champs-Élysées.

    Oui, on va le donner en direct, en vrai dans une mise en espace de Christophe LIDON. Voilà, donc on va essayer de faire une espèce de concert mis en espace et surtout de faire entendre cette magnifique musique. C'est l'orchestre Pasdeloup qui va nous accompagner.

    Et en première partie, Michel LEGRAND dans une œuvre inédite encore.

    Michel LEGRAND dans son Concerto pour piano en première mondiale également.

    Oui, quelle complicité. Je voudrais vous montrer des images, vous êtes tous les deux à Londres, regardez.

    On vient à Londres parce que…

    Il fait beau.

    À Londres, il fait toujours soleil. N'est-ce pas Natalie ?

    Oui, même hier, tout le temps.

    L'orchestre est incroyable.

    Extraordinaire.

    Oui, ça, c'est à Londres. Et c'est à chaque fois une fête.

    Eh bien, oui, parce que ce sont des musiciens magnifiques qui déchiffrent très bien, qui sont tout de suite dans la musique, et ça, Michel, il adore. Et quand on a découvert cette musique pour la première fois, parce que moi, je… Il me l'avait vaguement joué comme ça au piano, un petit peu. Mais quand j'ai découvert en même temps que tout le monde les orchestrations pour la première fois, mais je me souviens d'une émotion de se dire : "On assiste à la naissance de cette œuvre magistrale, de ce chef-d'œuvre".

    Oui, parce que ce chef-d'œuvre existait, mais il l'a transformé, il vous l'a offert pour vous.

    Oui, il n'est pas orchestré, il n'est pas terminé, et il me l'a donné en cadeau, j'allais dire. Donc, merci Barbra STREISAND.

    Qu'est-ce que c'est que cette fusion entre vous deux. On vous a vu sur scène, on vous a vu ensemble.

    C'est une rencontre capitale. Moi, je dis toujours que je n'ai pas eu la chance de rencontrer MOZART ou, je ne sais pas, moi, RACHMANINOV. Eh bien, ce n'est pas grave puisque j'ai rencontré Michel LEGRAND. Donc, un génie qui écrit pour moi. Que demander de plus ?

    Et à chaque fois vous vous amusez. C'est ça le mot que vous employez.

    Mais c'est-à-dire que moi, j'aime bien être dans la découverte, dans l'apprentissage. Et en fait, je ne prétends pas tout savoir du monde de l'opéra, mais disons que j'en ai fait un grand tour, et qu'il me semblait important de poursuivre ma quête de l'étoile, l'inaccessible étoile comme dirait Jacques BREL.

    Merci Natalie de ces "Between yesterday and tomorrow", "Entre hier et demain". Voilà, c'est 2 personnes là, qui sont une seule et même personne, Natalie DESSAY, magnifique sur scène, sur cette œuvre de Michel LEGRAND. Merci beaucoup Natalie.

    Merci à vous, à bientôt.

    Voir plusmoins
    00:08:00
    Tous publics
    Tous publics