Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Versailles, l'autre visite

    Une lyre pour l'eau

    Sa forme de lyre et sa taille sont parfaitement adaptées à la main de l'homme. Les deux sphères aux extrémités transmettent les vibrations de l'eau au fontainier qui peut ainsi domestiquer la puissance des jets. Un système utilisé dans tout le parc de Versailles depuis le 17ème siècle, et toujours en fonction sur la plupart des bosquets.

    Le Roi, désirant jouir des jeux d'eau et montrer sa grandeur, exigeait que les fontaines s'animent à son arrivée près des bassins, selon un itinéraire précis pour lequel il fallait savamment utiliser les disponibilités des réservoirs, la pression gravitaire et les bassins interconnectés. On ouvrait par-ci, on fermait par-là. Jusqu'à 72 millions de litres d'eau par jour...

    Au 17ème siècle, il n'y avait pas en France d'ingénieurs hydrauliciens. Ce sont les Italiens, grands spécialistes des fontaines, qui apportèrent leur savoir-faire afin d'obtenir des jets de forme et de hauteurs adéquates. Pas de savants calculs mais des tableaux résultants d'expériences directes. L'effet d'eau devait être proportionné à la taille du bassin.
    Messieurs les fontainiers jouez des vannes!.

    Clef des fontainiers XVII siècle

    Publié le 11 mars 2014
    00:02:00
    Disponible jusqu'au : 12 mars 2025
    Tous publics
    Tous publics
    label.disponibilite